Ludovic ALLEAUME, Vapeurs du soir, grand fusain et pierre blanche, étude pour un tableau du Salon de 1890

Vendu

Comment acheter en ligne ?

Une question avant d’acquérir cette oeuvre ? Contactez-nous !

Présentation de l’œuvre

Ce grand dessin symboliste plonge le spectateur dans une atmosphère mystérieuse. Comme ce personnage contemplant les Nixes s’élevant de la brume, nous ne pouvons qu’être charmés par l’habileté de Ludovic Alleaume à rendre les ombres et lumières de cette scène nocturne. Les différents plans sont construits par plusieurs trames et densités de fusain, donnant toute la profondeur à cette composition. La pierre blanche n’est utilisée qu’avec parcimonie pour matérialiser la brillance d’un croissant de lune et le nimbe fantomatique d’une des créatures. Comme souvent dans ses compositions symbolistes, Alleaume mêle un thème fantastique et un élément réaliste, ici un homme en costume de wanderer qui pourrait être le peintre lui-même. Ce très beau dessin est également un témoignage du goût d’un artiste français pour le romantisme germanique et la vogue wagnérienne de l’époque.

Le dessin est préparatoire d’un tableau présenté au Salon de 1890. Dans ses notes personnelles, Ludovic Alleaume indique qu’il n’a pas pu le voir au Salon car il était alors en voyage en Palestine. Il précise qu’il ne lui a manqué  que quelques voix pour avoir une mention honorable. A l’issue de l’exposition nationale d’Angers en 1895, l’œuvre reçoit une médaille d’or. L’œuvre fut ensuite lithographiée et présentée au Salon en 1893.

Nous remercions sincèrement M. Arnaud Bureau, attaché de conservation et commissaire de l’exposition Ludovic Alleaume au Château de Laval, pour nous avoir largement renseigné sur l’histoire de cette oeuvre.

Technique : fusain sur papier vergé bleu-gris, signé « Ludovic Alleaume »

Dimensions : 56 X 36 cm.

L’œuvre est présentée soigneusement montée et encadrée.

Biographie de Ludovic Alleaume

Ludovic Alleaume (1859 – 1941) fut l’élève de Luc-Olivier Merson (Prix de Rome en 1869, oeuvres conservées à la Piscine de RoubaixMBA de LilleMusée d’Orsay ) et d’Ernest Hébert (Prix de Rome en 1839).

Artiste décorateur, voyageur, son oeuvre traverse l’académisme du XIXème finissant, le symbolisme et la période Art Déco. Il fut un lithographe renommé traitant des sujets très variés, sacrés, badins, érotiques…

Sources

Les oeuvres de Ludovic Alleaume sont conservées dans les musées de LavalAngers, ville natale de l’artiste et Nantes.

Son travail, maintes fois exposé lors des salons est également bien documenté par les carte-postales et catalogues édités à ces occasions.

Nous signalons que le Musée de Laval, tient une exposition entièrement consacrée à l’artiste du 18 octobre 2014 au 19 avril 2015. Voir le site du musée.

expo-laval-ludovic-alleaume