Günter TOLLMANN, Abstraction à la laque, laque sur carton, vers 1965

Vendu

Comment acheter en ligne ?

Une question avant d’acquérir cette oeuvre ? Contactez-nous !

Présentation de l’oeuvre

Cette œuvre abstraite tient toute sa beauté du travail délicat réalisé à la laque. Si la technique est inattendue, l’effet produit donne à cette nébuleuse de couleurs un aspect précieux qui évoque des pierres fines et des émaux mis en valeur par le noir profond servant de support à l’ensemble. La peinture et les vernis ont été traités d’un relief brillant donnant une vibration et un mouvement qui animent cette matière enchevêtrée de couleurs purs et de riches pigments métalliques.

C’est une pièce rare dans l’œuvre de Tollmann mais en parfaite accord avec les travaux allemands d’après-guerre, proche de l’Abstraction Lyrique. L’œuvre de cet artiste complet, peintre et sculpteur, s’étend d’un goût figuratif clairement hérité des expressionnistes jusqu’à l’abstraction complète dont la beauté plastique n’a d’équivalent que l’étrangeté et l’onirisme.

L’oeuvre est signée en bas à gauche, et signée sur le carton de support au revers.

Technique : laque sur carton.

Dimensions : 35 cm par 57 cm.

L’oeuvre est présentée encadrée.

Biographie de Günter Tollmann

Günter Tollmann est né à Gelsenkirchen (Allemagne) en 1926. A 17 ans il est incorporé dans les troupes allemandes occupant la France, il y restera jusqu’à la fin de sa captivité en 1948. Il gardera toute sa vie un lien avec ce pays et y retournera chaque année, pour notamment s’inspirer de la Nouvelle Ecole de Paris.

De 1956 à 1959 il étudie à la prestigieuse Académie des Arts de Düsseldorf auprès de Ferdinand Mack. Il se lie à cette époque avec Joseph Beuys. Travaillant peintures et collages, il expose en Allemagne aux côtés d’artistes français avec lesquels il tisse des liens amicaux, tels qu’Yves Klein ou Jean Tinguely. Dès les années 60, lui et son épouse oeuvrent à la diffusion de l’Art contemporain auprès d’un public qu’ils souhaitent le plus large possible.

En 1967, Günter Tollmann réalise sa première grande sculpture cinétique, et dès 68 il reçoit des commandes publiques pour ce type d’œuvres qui fut dès lors les plus représentatives et les plus connues de son art sur le plan international.

En 1969, avec Friedrich Gräsel, Rolf Glasmeier, Ferdinand Spindel et Kuno Goschior, il fonde le groupe B1. Günter Tollmann fut occasionnellement professeur à l’école des Beaux-Arts de Brême.

Il décède le 22 août 1990 à Hannovre.

Présence des oeuvres de Tollmann

  • Block 8 (1972), Association des artistes allemands à Stuttgart
  • Fontaine mobile, ville de Herne (Allemagne)
  • Figure mobile (1970), Max-Planck-Institut à Göttingen
  • Figure mobile PA II (1971), parc des sculptures du Musée Lehmbruck à Duisbourg
  • Mobile P.A.I (1974/1996), Place du Général Leclerc à Mont-de-Marsan
  • Sculpture mobile (1990), à Coesfeld
  • Sculpture mobile (1991) à Hannovre
  • Windskulptur à Bergkamen
  • Sculpture devant le Ministère de la Culture à Paris