Georges MATHIEU, Abstraction, encre et collage de feutrine sur papier, 1967

Vendu

Comment acheter en ligne ?

Une question avant d’acquérir cette oeuvre ? Contactez-nous !

Présentation de l’oeuvre

Le trait de Mathieu est reconnaissable entre tous. « Premier calligraphe occidental« , il forme à travers de multiples techniques, ces lignes abstraites enchevêtrées, incisives, filant comme la trace d’énergie d’une particule, pour former quelques « phrases » mystérieuses, une architecture fantomatique ou quelques lignes d’horizon de montagnes acérées. Car c’est bien l’objectif des artistes de l’abstraction lyrique : susciter l’imagination et le rêve délirant à partir de compositions fortes et très personnelles.

Le dessin présenté ici est aussi virtuose qu’instinctif, composé à la perfection. La « calligraphie » est parfaitement équilibrée, et si l’oeuvre est modeste par sa dimension, (« anecdotique » dédicace de Mathieu pourrait-on penser) il reste que la composition est habile et inspirée. Mathieu a réutilisé le coin inférieur d’une impression Braun d’une de ses propres œuvres pour placer un ciel d’étoiles en mouvement au-dessus de son dessin, achevé dans le détail typique de ces petites œuvres de la fin des années 60[1] : un découpage de feutrine à la couleur très vive dont la teinte est fondue par la colle, formant un halo autour de cette « signature« .

Dimensions : 40 cm X 30 cm.

L’oeuvre est signée « Mathieu » et datée « 67 » en bas à droite.

L’oeuvre est présentée encadrée.

[1] On signalera les ventes récentes de deux œuvres très similaires et de la même époque.

  • Vente du samedi 13 juillet 2013 par l’Hôtel des ventes de Bayeux, au n°139, page 37 du catalogue.
  • Vente du 7 juillet 2013 par Cannes Enchères, n°667, page 57 du catalogue.

Biographie de Georges Mathieu

Georges Mathieu (1921-2012) est une figure majeure de l’Art contemporain français. Attaché, nous l’avons dit, au mouvement de l’abstraction lyrique, il fut une personnalité forte bien connue du grand public. Nous renvoyons le lecteur à la vaste littérature lui étant consacrée. Voir l’article au sujet de Mathieu sur l’encyclopédie Larousse : http://www.larousse.fr/encyclopedie/peinture/Mathieu/153385